Nous, on aime les projets

MUSIQUE

      qui font du bruit  
              et qui finissent  

Post-production

        dans un bain de sons.

Le monde se divise en deux catégories. Ceux qui pensent que Garlaban est une colline en Provence, et ceux qui savent que c’est un studio d’enregistrement. Toi, tu fais maintenant partie de la deuxième.

Que tu sois dresseur de serpent, ceinture noire de guimbarde,  passionné de synthé-guitare, Steevie Wonder, ou même carrément producteur… on t’attend.

Flèche
Flèche
Flèche

Notre état d'esprit

Le studio Garlaban, c’est la qualité Rolls Royce jantes en or avec chauffeur, mais dans une philosophie très Twingo. On te garantit le professionnalisme à tous points de vue, mais c’est à toi d’inventer la vie qui va avec.

Photo du Studio Garlaban - Sigrun Sauerzapfe
Photo du Studio Garlaban
Photo du Studio Garlaban - Sigrun Sauerzapfe
Photo du Studio Garlaban - Sigrun Sauerzapfe
Photo du Studio Garlaban - Sigrun Sauerzapfe
Photo du Studio Garlaban - Sigrun Sauerzapfe

Un sens aigu de l’excellence, ça le fait grave.

Matos 1
Matos 2
Matos 3
Matos 4
Studio d’enregistrement
Studio de répétition
Créations sonores
Post-production audiovisuelle
Direction artistique
Musique à l’image
Mixage
Captations
Streaming live

On n'est pas bien làààà ?

Le studio Garlaban, c’est d’abord une maison bleue adossée à la colline (enfin pas bleue mais presque, et sans colline). Tu grimpes l’escalier qui tourbillonne comme dans Dallas et là, l’aventure commence : deux régies, deux pièces d’enregistrement, des guitares en veux-tu, des batteries en voilà, des pianos merci bien… C’est bien simple, question confort, on n’a rien fait de mieux depuis la moquette.

Mais attention, c’est pas juste un joli petit salon de thé à la mamie, non, c’est un vrai couteau suisse de la musique (tire-bouchon inclus) qui permet à tout le monde de travailler dans des conditions optimales comme on dit dans les milieux du CAC 40.

Mais où vont-ils chercher tout ça ?

On ne peut pas mettre dix ans sur table comme on étale ses lettres au scrabble, mais on peut quand même revenir deux minutes sur l’origine du studio Garlaban… Tout a commencé dans un garage. Martin, Louis et Bruno, les trois frangins, y découvrent la vie, la vraie, avec leur père Philippe - auteur, musicien, scénariste, cinéaste - et avec tous les copains qui passent par là. Avec eux, ils apprennent à gratouiller des instruments marrants, mais surtout à écouter. C’est le point de départ.

Leur amour de la musique bidouillée, ils le doivent à cette enfance passée à « essayer des trucs » et à découvrir qu’on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise. Et puis un jour – ça arrive même aux meilleurs - les frangins deviennent grands. De fil en aiguille, le garage devient un lieu expérimental : le labo Tinquiète.

C’est une histoire de son, d’amitiés et un beau projet familial. Mais voilà, la vie, c’est pas toujours du caviar. Parfois, c’est juste un mauvais burger avec du steak avarié. Philippe tire sa révérence trop tôt. La petite équipe doit continuer sans lui. Mais de ses cendres, peut naître un vrai gros studio comme il a toujours rêvé d’avoir, entièrement conçu par Bruno dans sa polaire Quechua. Là, ça rigole plus, ça tient la route, ça s’appelle Studio Garlaban et ça se résume en quelques mots : l’envie de poursuivre un rêve, l’ambition, la créativité, le sérieux et plus que jamais et pour toujours, le son.

qui sommes-t'on ?

Pour faire tourner le studio Garlaban, une poignée d’hommes visionnaires avec une oreille surdéveloppée  : Bruno, Martin et Godefroy. Des gars sympas, entourés d’autres gars sympas. Ce qu’ils aiment dans la vie  ? Couper du bois, planter des courges et préparer des pâtes au thon, mais aussi aider les gens qui ont des projets, des idées et des envies, de préférence en rapport avec le son.

Ingénieur du son associé
Directeur associé
Ingénieur du son associé
Photo de Martin
Photo de Bruno
Photo de Martin